Ice City Index du Forum
Ice City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le voyage d'Ewan

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ice City Index du Forum -> Avant de couler -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ewan McMillan
Par delà les mers !

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2007
Messages: 67
Localisation: Dans les lymbes

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 20:30 (2007)    Sujet du message: Le voyage d'Ewan Répondre en citant

- Nom : McMillan
- Prénom : Ewan
- Surnom : Aucun
- Age : 30 ans
- Sexe : Masculin
- Nationalité: Irlandaise
- Rang demandé : par delà les mers!

Description psychologique :

J’aime la nature, la terre, les grands espaces, les films policiers et d’aventures. J’adore manger chinois, les bateaux. Je déteste la foule, les hurlements, que l’on me dise ce que je dois faire et sur ma manière de vivre. Quand je veux quelque chose je fonce, même si cela peut mettre ma vie en danger. Tout aussi bien si quelqu’un est en difficulté je lui porte secours si c’est dans mes cordes, je ne laisserais jamais tomber quiconque. Comme je voudrais que l’on fasse de même pour moi. Je suis un acharné du travail ce qui peut être une qualité comme un défaut. Je ne lève jamais le ton si ce n’est pas nécessaire, si je suis mal luné je m’en prends à moi-même, non aux autres. J’aime faire du bien à ceux que j’aime, je suis très famille aussi. Elle a une grande place, pour mes frères et sœurs, ainsi que mes neveux et nièces. Je les adore plus que tout.
Je peux être cynique quand l’envie m’en prend. Coléreux si on touche de trop près à ce qui m’intéresse, et c’est variable selon ce que c’est. Pour moi si j’avais une devise, ce serait il n’y pas deux poids deux mesures. Je ne supporte pas les araignées, peut importe la taille. Je hais royalement les cons et les imbus de leur petite personne. Les mensonges et les fainéants, pareil pour les roublards ils sont inutiles à la société. Malgré mon métier, je redoute l’inconnu, le véritable néant, l’inexplicable. C’est insensé de penser qu’il n’y a pas de logique en toutes choses.
Quant à l’amour, il m’a abandonné depuis longtemps. Je sais que je ne fondrais jamais un foyer. Je n’ai pas le temps pour en avoir une famille et ce ne serait pas sage de faire subir mes voyages et ma vie de vagabonde à mes proches.

Description physique :

Taille 1m 73, je suis brun les cheveux mi-long à hauteur des épaules, et ils sont raides comme des baguettes. Pas trop de problème au réveil donc. Je ne suis pas très baraqué mais mes muscles sont tout de même bien dessinés. Mes yeux sont bleus nuit, seule chose de bien chez moi comme le dit mon ex. Mon visage parait toujours serein, même en situation difficile. Mon regard est tout autre, c'est cette différence, qu'une personne qui me connait peut comprendre mon état d'esprit. Je suis toujours habillé « décontracté » sauf au bureau en pantalon à pinces et chemise, souvent elle est à manches courtes, plus pratique. mais franchement ça m'énerve!


Le vécu du personnage :

Je m’appelle Ewan McMillan. Je vais avoir 30 ans le 30 Mars. Je suis quelqu’un de calme en général, enfin ça dépend du contexte. Je ne suis pas d’un naturel violent mais j’aime l’aventure. Je suis fan de la nature, la terre, et j’adore l’histoire ancienne, très ancienne. Ma passion est de la chercher, je suis très curieux, parfois cela peut poser quelques problèmes. Je suis paléontologue j’ai un doctorat en paléontologie et biologie. Biologiste car je ne pouvais pas avoir l’un sans l’autre, les deux étant des passions avant tout, et elles se complètent dans mon travail. Très jeune, j’ai tout fait pour arriver où je suis. Je me suis montré, acharné, il me fallait de la place, ma place. Mon mentor, professeur, n’a rien vu, je me suis faufilé vers les grandes sphères, pour avoir sa place. Mon dieu peut-on encore dire un prof, un fossile que j’étudie, oui. Je suis méchant ? Non réaliste, il est temps de voir plus loin que des bouquins ! Comme il le faisait ces derniers temps. Pas d’attache, ma petite amie ayant mis les bouts avec un collègue de son étude d’avocats. Tout le monde m’a pris en pitié mais pour moi qu’importe, je me suis rendu compte que je n’étais plus amoureux quand elle est partie. Je n’ai jamais eu de chance avec les filles, quand aux garçons, c’est une autre histoire, j’ai eu des aventures, rien de bien sérieux. Mais si je devais revivre une histoire d’amour je retournerais vers mon vrai penchant.
Plus question de se voiler la face, et j’ai pris conscience que je devais vivre enfin au grand jour.
Après ma rupture j’ai donc décidé de m’embarquer sur le bateau en partance pour le Nouveau Mexique qui avait un potentiel de recherche.
La mer était calme dans les premiers temps, très agréable comme voyage. Puis arrivé entre les Bermudes et Porto Rico les nuages et l’orage ont fait leurs apparitions. Un vrai déluge. Je ne vais pas me mettre en tête les histoires du triangle des Bermudes. Pour moi tous mystères ont leurs réponses rationnelles. En tant que scientifique je ne crois pas au mystique.
Le vent souffle maintenant très fort, la mer est de plus en plus agitée. Je n’avais jamais vu une telle tempête. Le bateau monte et descend dans les remous. Le voilier penche tant et si bien que les vagues balaient le pont. Je me tiens au bastingage. Les autres, autour de moi, essaient de chercher quelque chose à s’accrocher. Certains sont emportés sous mes yeux sans que je puisse les atteindre. C’est l’horreur, je sais que moi-même je ne tiendrais pas longtemps. Le ciel est noir comme la nuit pourtant il n’est que 15H. Les éclairs sont d’une violence rare, des trombes d’eau s’abattent sur nous. Des bourrasques arrachent les belles voiles, le mat ne va pas tenir non plus. La pluie, le vent, mes mains glissent, je vais lâcher d’un moment à l’autre. Une idée se présente à moi, dernier recours. Je défais la boucle de mon ceinturon pour la passer entre un barreau du pont. Mais avant que je n’aie pu la fermer, une vague plus gigantesque que les autres me fait passer par-dessus bord.
La mer m’engloutit, elle m’avale littéralement. Je veux me débattre pour remonter à la surface, mais rien n'y fait. On dirait qu’elle m’aspire vers le fond. Elle me veut, elle va décider de ma mort.
Je lève la tête, je vois l’écume des vagues jouer entre elle. Je descends inexorablement, il fait presque noir. Je ne me débats plus, je suis trop fatigué, mes muscles sont endoloris. L’eau devient froide, au fur et à mesure que je m’enfonce. Je sens mes poumons buter contre ma cage thoracique. Comme si ils voulaient en sortir pour prendre de l’oxygène. Mes yeux commencent à se fermer, je veux dormir, ne pas voir ma mort. Je glisse dans un tourbillon, je tourne à en avoir le vertige. Puis une lumière surgit de nulle part. J’ouvre les yeux … On est venu pour me sauver !
Mais cette lueur vient du fond des abysses. C’est tellement étrange. Elle devient si puissante que je suis obligé de fermer les paupières à nouveau. Je cesse de tourner comme une toupie, j’ai l’impression de flotter dans les airs plutôt que de me noyer. Comme par magique, cette lueur réchauffe tout mon être, le froid n’existe plus. Je me sens bien, elle m’enveloppe de sa chaleur. Mais mon corps reste si douloureux que je perds connaissance. Est-ce là la fin du voyage De toute façon l’aboutissement de ma vie est proche.

A votre arrivée

Je suis vêtu de mon éternel pantalon de toile noir. Mais c’est aussi un utilitaire, multipoches. Selon ou je me trouve, souvent au soleil, je porte un T-shirt, jamais blanc trop salissant. J’ai des chaussures de marche renforcées au bout. Elles sont très confortable, vu les kilomètres que j’avale.
J’ai aussi mon sac en toile beige, mon fourretout. dedans je met toujours les même choses. mon couteau, pour manger ou comme outil. Mon portable, ma brosse à dents, quelques fois je n'ai pas le temps de fouiller dans ma valise, ainsi qu'un necessaire de toilette, le minimum. Mon porte-feuilles, passeport, argent, c'est très utile dans mes déplacement. Une pochette de avec différentes pointes, qui peuvent servire de tournevis, et de clefs. Et ma tête supporte une casquette verte avec l’emblème de l’équipe de rugby d’Irlande, ma préférée. J’ai toujours ma paire de Rayban sur moi. Mes yeux sont un peu fragiles, pas facile quand on est à longueur de temps en plein soleil pour faire des fouilles.


Comment avez vous trouvé l'adresse du forum ? C’est Nitta-chan qui me l’a donné
- Personnage sur l'avatar ? Manga « X »
- Suggestion/ Commentaire / Autre: Pour l’instant comme c’est juste une présentation et que le jeu n’a véritablement pas commencé, je dirais que ça va. Mis à part le plan ou plateforme du jeu, il est trop vague, il peut être amélioré.
Code; BON

J'espère que sa présentation passera. Il n'a malheureusement pas eu le temps de faire plus. Il a disparu en mer.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Juin - 20:30 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Voix Off
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2007
Messages: 172
Localisation: Ici et partout
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 22:33 (2007)    Sujet du message: Le voyage d'Ewan Répondre en citant

Fiche validée, bien sur !!

plusieurs points tout de même:
- ton avatar est un peu long, c'est 300 maximum
- pour ta signature, ca s'est décidé à marcher, mais je préfèrerais que tu n'ais qu'une image sous forme de banière (à peu près la taille de la banière des co-fondatrices de l'Alliance)
- j'aime beaucoup la phrase conclusion ^^
- pour ce qui est de la plate forme de jeu, il semble vague mais je prendrais le temps de détailler chaque pièce... et puis vous allez en débloquer au fur et à mesure du jeu ^^
- J'arrive pas à te mettre ton rang... ca vallait la peine que je t'embete avec ca... Je réessaierais ce week end

Tes vêtements ont survécu au nauffrage, sauf ta casquette et tes lunettes qui ont été enportées par le tourbillon. Quant à ton sac, il s'est déchiré mais les bretelles sont resté accrochées. La poche principale c'est donc vidée. Il te reste juste ton couteau et la pochette mais la moitié des pointes et clés ont disparu. Le sac est en lambeaux.

Je vais faire ton arrivée sur Ice City.

Au fait, j'oubliais... Bienvenue, mamour, je suis contente que tu sois ici, je t'aime ^^
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:11 (2018)    Sujet du message: Le voyage d'Ewan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ice City Index du Forum ->
   Présentations
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template higlightSilver created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com